Tout sur le vélotaf : avantages, aides et conseils

Tout sur le vélotaf : avantages, aides et conseils

Depuis le début de la crise sanitaire, l’utilisation du vélo n’a jamais été aussi grande. L’association Vélo Et Territoires enregistre une hausse des fréquentations cyclables de 87% par rapport au début d’année. Avec un tel engouement, il est important de se positionner et voir les avantages de ce mode de transport à l’aube d’une nouvelle époque post-confinement. Et en se penchant sur le trajet domicile-travail en vélo, le vélotaf, comment optimiser, du point de vue du salarié et de l’employeur, ce mode de déplacement ?

Les mobilités douces ont le vent en poupe. On peut définir les mobilités douces comme “tous modes de déplacement dans la rue ou sur route sans apport d’énergie autre qu’humaine ou électrique” et il faut penser à optimiser les trajets avec ce genre de mobilité.

Pourquoi adhérer au vélotaf ?

Prendre son vélo pour aller travailler compte plusieurs avantages clairs :

  • Cela permet notamment de garder une forme physique en faisant travailler ses jambes et son cardio tous les jours.
  • Cette utilisation est totalement propre pour l’environnement et apporte donc le plus grand des respects pour la planète.
  • C’est également un mode de transport plus rapide que d’autres. En effet, selon le conseil national des professions du cycle, « un cycliste urbain roule en moyenne à 15 km/h, indépendamment des conditions de circulation. Lorsque le trafic est dense, un cycliste mettra donc seulement 12 minutes pour parcourir 3 km, alors qu’un automobiliste restera dans son véhicule en moyenne 27 minutes ».
  • Distanciation oblige, le vélo évite le contact humain. C’est donc mieux pour votre santé et celle des autres car vous évitez tout contact inutile. Les métropoles françaises ont bien compris cela et ont adopté des mesures. En effet, pour éviter les attroupements de foules et que les usagers des transports en commun ne se reportent en masse sur la voiture par peur du COVID-19, créant des embouteillages et de la pollution de l’air, de nombreuses villes ont mis en place des pistes cyclables provisoires favorisant l’usage du vélo.

Quelles aides pour cette mobilité douce ?

Une utilisation du vélo en hausse

Le constat est frappant : le syndicat du secteur “Union sport et cycle” annonce une hausse des ventes de 114% (cycles et accessoires compris) pour les trois dernières semaines de mai. On note également que les recherches mondiales d’itinéraires cyclistes ont bondi de 69% sur Google Maps ce qui est un record historique pour l’application. Alors, pour allier bienfaits du vélo et forte utilisation de ce dernier, il existe des aides à l’achat de vélos (à assistance électrique ou non) dans un contexte personnel et professionnel.

IKV, Forfait Mobilité Durable et autres

Jusqu’en mai dernier il existait l’indemnité kilométrique vélo (IKV) qui permettait aux salariés utilisant le vélotaf de bénéficier de 0,25€ d’indemnisation par kilomètre parcouru par jour. Ce dernier fut remplacé en mai par le forfait mobilité durable qui prend la forme d’allocations forfaitaires exonérées de cotisations et contributions sociales, cela dans la limite de 400€ par an et par salarié. L’employeur obtient une réduction fiscale de 25% du montant des frais liés à la mise à disposition d’une flotte de vélos pour les salariés afin qu’ils profitent pleinement du vélotaf. On compte également dans les aides la prime à l’achat de vélo à assistance électrique (VAE) ainsi qu’un plan de 20 millions d’euros qui permet de faciliter le service de vélo, sa réparation ainsi que son assistance.

Un excès de demande ?

In fine, les avantages et les aides pour faciliter le vélotaf étant si important, on remarque déjà une demande de vélo qui commence à être supérieure à l’offre de vélo. Cela est due en grande partie à la situation encore complexe que nous procure la crise sanitaire. En effet, la Confédération de l’industrie européenne du cycle (CONEBI) estime qu’environ 45% à 50% des pièces de vélos assemblées en Europe sont importées d’Asie. Le processus d’assemblage est donc un peu pénalisé et cela se fait ressentir. Mais pas de panique ! Cette situation n’est pas éternelle et il y a toujours des solutions pour pratiquer le vélotaf : acheter 100% français par exemple !

Les bons gestes à adopter pour le vélotaf !

La sécurité avant tout

Munissez-vous d’un vélo en bon état et de bonne qualité. Munissez-vous également des équipements adéquats à la pratique de cette activité. Veillez à toujours porter un casque et autres protections, avoir un gilet réfléchissant si vous utilisez le vélo de nuit, et préparez votre tenue pour affronter soit le froid soit la pluie si nécessaire.

Empruntez les bonnes routes

Une fois en selle, pensez à n’emprunter – quand cela est possible – que des pistes cyclables. Elles sont là pour ça et elles vous permettront de bénéficier de tous les avantages en termes de durée et confort du vélotaf. Pour cela, de plus en plus de pistes cyclables, provisoires ou non, sont créées. Par exemple, à Paris 210km de pistes ont déjà été réalisées ou sont en projet.

Garez votre vélo dans un parking sécurisé : comment faire et pourquoi ?

Enfin, une fois arrivé à votre lieux de travail, mieux vaut ne pas laisser votre vélo dans la rue sans surveillance. Pensez alors à optimiser votre parking d’entreprise pour pouvoir garer votre vélo ou celui de vos collègues en toute sécurité. Copark for Work est un outil facilitant la mise en place d’un parking à vélos dans votre entreprise si vous n’en avez pas et permettant aux collaborateurs venant en vélo de le garer en toute sécurité. L’accès à ce service peut se faire directement sur smartphone et la distribution de badge n’est donc pas obligatoire, l’ouverture de la barrière se faisant en un clic depuis le smartphone. Tous vos collaborateurs pourront alors bénéficier de l’avantage du vélotaf dans un parking flexible partagé. Si vous avez des questions, contactez-nous : nous serions ravis de pouvoir vous aider et optimiser votre parking interne.

Vous souhaitez aménager un parking vélo dans votre entreprise ?


Contactez-nous